espace client icon icon main nav caret FAQ
Je choisis Enercoop

Fukushima, 6 ans après

Il y a 6 ans, le 11 mars 2011, un violent séisme de magnitude 9 touchait le Japon. Entraînant un tsunami d'une rare intensité, la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi est alors submergée et ses réacteurs endommagés par les vagues violentes.

Six ans plus tard, la catastrophe nucléaire est toujours en cours et la population, l'environnement, et l'économie locale en sont toujours les tributaires. Selon Greenpeace, ce sont chaque jour, 400 tonnes d’eau hautement radioactive qui se déversent dans l’océan Pacifique. Sans compter les importantes quantités de déchets radioactifs qui sont accumulés au fur et à mesure des travaux de décontamination. Stockés dans d'immenses sacs noirs et entreposés temporairement dans près de 54 000 décharges à ciel ouvert, les déchets radioactifs sont dispersés aux alentours de la centrale. Jardins de particuliers, parkings ou encore parcs sont ainsi encore contaminés par la radioactivité.

scénarion negawatt enercoop renouvelable

Ces événements tragiques nous rappellent qu’il est grand temps d'avancer vers une Transition Énergétique concrète partout dans le monde. Plusieurs pays, depuis l'accident de Fukushima, ont décidé de sortir du nucléaire : l'Allemagne, la Belgique, la Suisse… laissant place à une plus grande part d'énergies renouvelables dans leur mix énergétique. Par exemple, l'Allemagne vise une part de 60% de renouvelables d'ici 2050. En France, la part de ces énergies vertes peine à décoller, laissant le nucléaire au cœur du système énergétique Français. Chez Enercoop, le fournisseur coopératif d'électricité 100% renouvelable, nous souhaitons construire une alternative durable aux énergies polluantes et faire ainsi notre part pour une transition énergétique citoyenne. Ainsi, nous nous appuyons sur le scénario négaWatt qui confirme que le «100% renouvelables»* est possible dès 2050 !

Chez Enercoop, nous pensons qu'une société offrant à tous l'accès à une énergie 100 % renouvelable, en circuit court, selon un modèle décentralisé et organisé autour d'une gouvernance transparente et démocratique, est possible. Les conséquences de la catastrophe de Fukushima sont la preuve que l'industrie nucléaire fera toujours courir des risques sanitaires, écologiques et économiques considérables aux populations. Le mouvement de l'eau, la force du vent, les rayons du soleil, la décomposition organique sont autant de sources d'énergie au potentiel inégalable. Ces ressources inépuisables présentent peu de risques pour l'environnement et sont faiblement émettrices de gaz à effet de serre. Elles sont l’essence même du nouveau modèle énergétique porté par Enercoop qui repose sur une consommation maîtrisée et responsable d'énergie renouvelable. Tout un chacun peu y prendre part. Rejoignez-nous !

*cf. nouveau scénario négaWatt 2017-2050.